mercredi 7 juin 2017

Une infirmière juive sauve un bébé palestinien en l'allaitant


Loin des conflits et des divisions, à eux deux, cette infirmière et ce nourrisson ont montré l'exemple à suivre... Un beau message.
L’humanisme n’a ni religion, ni origines, ni couleur de peau. Pour preuve, cette belle histoire qui nous rappelle avec bonheur tout ce que les conflits peuvent avoir d’absurde et d’insensé.

Vendredi dernier, à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, une ambulance a soudainement fait irruption. À bord du véhicule d’urgence, une famille de trois arabes israéliens victimes d’un accident de voiture : le père, qui malheureusement ne s’en sortira pas, la mère, touchée par un sévère traumatisme crânien, et le bébé, indemne, mais affamé…

Ce nourrisson, c’est Yaman. Deux de ses tantes sont rapidement venues à son chevet pour le bercer, le rassurer et le nourrir mais l’enfant, qui n’avait jamais touché à un biberon de sa vie, refusait obstinément de s’alimenter. Autour de lui, l’inquiétude montait…



Ce nourrisson, c’est Yaman. Deux de ses tantes sont rapidement venues à son chevet pour le bercer, le rassurer et le nourrir mais l’enfant, qui n’avait jamais touché à un biberon de sa vie, refusait obstinément de s’alimenter. Autour de lui, l’inquiétude montait…

Source : http://positivr.fr

1 commentaire:

  1. Anonyme9.6.17

    quand les femmes musulmanes comprendront qu'il est temps d'enlever leur voile elles font perdurer leur soumission aux Archontes, DIEU est une femme et non un homme et çà l'Arabie Saoudite, les religieux, les Hindous, les Juifs sionistes ne l'encaissent pas depuis des lustres

    RépondreSupprimer